Rechercher
  • Beverly_France

Quels enjeux et défis pour l’immobilier de luxe ?

L’immobilier haut de gamme poursuit sa pente ascendante au premier trimestre 2019 avec des chiffres bien au-delà des moyennes habituelles notamment sur une période qui est d’habitude plutôt timide. Les agences spécialisées notent une croissance forte sur l’ensemble des villes réputées du territoire français avec un pic à deux chiffres pour la capitale ou dans certaines villes de la région PACA.


Faut-il dès lors se laisser griser par une telle frénésie et en espérer davantage ou mieux vaut-il être rassasié car la descente suit prochainement cette fracassante apogée ? Certains indicateurs et dispositions permettent de mettre au clair une tendance au beau fixe pour la pierre française et notamment parisienne. Quels seront ses principaux enjeux et défis afin de maintenir un cap éclatant ?





Une dynamique proche du plafond dans le luxe ?


Au vu de la conjoncture actuelle, les professionnels de l’immobilier misent sur des objectifs toujours plus florissants. Les taux d’intérêt devraient poursuivre leur niveau bas historique, le marché britannique s’érode toujours doucement avec le Brexit et les répercussions des récents bouleversements sociaux se sont avérées limitées, n’écornant pas l’image de la France.


D’un point de vue international, en comparant les prix dans d’autres villes mondiales comme Londres, Hong-Kong ou New-York où ceux-ci sont bien plus élevés, la capitale hexagonale possède encore une grande marge. Sa capacité à faire croître ses prix est ainsi loin de fléchir.


Si les enjeux de prix sont bouillonnants dans le secteur de l’immobilier de luxe, les agences ont un défi de plus en plus prégnant : la diversification.


La diversification, maître mot des agences haut de gamme


Les professionnels opérant sur des biens de standing font reposer leur croissance sur la diversification tant en termes de core business que de développement territorial ou stratégique. La proximité avec les clients, les technologies de pointe et l’intervention globale sur tout l’acte de recherche et de vente d’un bien font de l’agent un acteur multifonction, et de l’agence un hub au service des acquéreurs et des vendeurs. Proposer de nouveaux services ou se valoriser sur de nouvelles zones de chalandise permet de capter une clientèle nouvelle et d’affirmer une polyvalence très prisée auprès des investisseurs aisés impliquant des sources de revenu diversifiées.


Beverly France intervient comme un label de diversification auprès d’agences qui se positionnaient sur des tranches de prix classiques. Formées à la logique et au discours du haut de gamme, ces agences accèdent à des biens plus racés entraînant une hausse des revenus. Ils visent des pied-à-terre d’exception ou des demeures de charme avec des superficies plus spacieuses qu’à l’accoutumée.


La captation des acquéreurs passionnés, l’enjeu du prestige


La pierre marque de plus en plus une signature passionnée. Les acquéreurs sont en quête d’authenticité et d’une vie inexplorée jusqu’alors. S’ils exploitent une fibre entrepreneuriale à travers leur investissement immobilier, ils la combinent avec l’ivresse d’un art de vivre plus proche de la nature comme l’acquisition d’un vignoble, un haras, un chalet à la montagne.


Les acquéreurs aisés véhiculent des considérations modernes et particulières. Leur appétence pour la pierre s’articule avec des exigences de distinction et d’authenticité. Soigner l’image et les réponses apportées façonne la légitimité des agences qui attendent encore de belles transactions pour les prochains mois.