Rechercher
  • Beverly_France

Quand la passion pour la pierre se conjugue à celle de l’histoire

Mis à jour : 11 mai 2018

Les derniers mois écoulés ont vu briller l’immobilier haut de gamme notamment dans la région parisienne. De nombreux facteurs s’assemblent pour expliquer cette croissance quasiment inespérée après les années noires de 2013-2015. Mais cet engouement ne se limite pas à des considérations financières visant à une rentabilité future ou la sécurité de l’investissement immobilier. Il transmet des valeurs mettant en exergue le partage d’une histoire encore incarnée dans la pierre et s’établit dans un cadre cognitif prônant la préservation du patrimoine français.





Comme déjà observé dans un précédent article intitulé « Comment réduire ses impôts grâce à l’immobilier haut de gamme ? », le cadre fiscal permet le développement d’une tendance fondée sur la quête culturelle, architecturale ou environnementale. Comment s’exprime l’engouement derrière les demeures de caractère ?


L’immobilier de caractère, une passion


Loin d’une quête purement pécuniaire, l’immobilier de prestige constitue le moyen d’assouvir des rêves, d’atteindre un environnement hétérochronique et de se réaliser dans un cheminement emprunt d’un charme d’antan. Le patrimoine ne se restreint pas à la pierre, il prend désormais vie dans une histoire, la revivification d’un passé presque oublié. Les investisseurs ne sont pas des gestionnaires de portefeuille uniquement guidés par des gains monétaires, ils insufflent un nouveau souffle à des hameaux, des demeures de charme, de prestigieux châteaux. Ils sont les instigateurs d’une nouvelle histoire.


“Nous sommes en face de passionnés de patrimoine qui ne cherchent pas un investissement financier mais plutôt à réaliser un rêve”, déclare Patrice Besse, directeur du réseau portant son nom.


Le charme romantique de Paris vit toujours dans ses murs


L’Île-de-France figure en tête en matière d’immobilier de luxe avec une croissance de 4,8% entre le 3ème trimestre 2016 et le 3ème trimestre 2017 qui s’explique par la hausse des prix des appartements parisiens dont le mètre carré peut atteindre 9 200 euros. Les acquéreurs recherchent des logements familiaux de prestige de plus de 100 m² avec un minimum de 4 chambres notamment dans le Triangle d’or : Saint-Germain-des-Prés, Odéon, Saint-Sulpice…


Si les acheteurs français sont majoritaires sur le marché parisien, les acheteurs étrangers sont également de la partie.


“La capitale est un secteur limité et elle attire les investisseurs étrangers par la rareté de ses biens et son prestige. C’est, pour ces investisseurs, le moyen d’accéder à une part du rêve de la vie romantique parisienne”, souligne Philippe Taboret, directeur général adjoint chez Cafpi (société de courtage en prêts immobiliers).


La France émerveille et bénéficie d’une image prestigieuse, même hors de ses frontières, grâce à des monuments et un ensemble architectural qui permettent de se projeter dans un univers et une histoire sans pareil.


Une rénovation moderne dans un cadre historique


L’actualité est riche de bâtisses d’époque rénovées qui conservent leur charme d’antan tout en proposant des services et des dispositifs dernier cri. Manoir de style anglo-normand en bord de Seine datant du 19ème siècle doté de terrains de tennis, sauna et un jacuzzi, château du 15ème siècle en Charente-Maritime redécoré suivant un design moderne mais dont les structures et matériaux d’époque demeurent apparents et nous donnent l’impression de jouer au grand seigneur, appartement de prestige avenue Foch à Paris muni d’une salle de cinéma et un espace dédié au bien-être, gentilhommière du 16ème siècle qui mêle véranda et touches modernes à sa prestance originelle, abbaye du 13ème siècle au cœur des Alpilles remise au goût du jour, les habitations qui ont fait l’histoire se prêtent volontiers au jeu du renouveau.


Les acquéreurs contemporains aiment ressusciter le passé et la magie d’une histoire qui ne s’oublie pas. En revanche, ils sont en quête d’un certain confort et ajustent leurs envies à l’ancienneté des biens.


En investissant dans un bien de caractère, les acheteurs s’accomplissent en liant l’acquisition de biens matériels à un enrichissement spirituel et l’appropriation de valeurs culturelles et historiques en revivifiant le patrimoine français.