Rechercher
  • Beverly_France

Pourquoi appartenir au réseau Beverly France ? La parole est aux licenciés

Le réseau Beverly France compte actuellement 94 licences réparties dans toute l’Île-de-France y compris dans de nombreux arrondissements parisiens. Beverly France, c’est une formation et un accompagnement à l’immobilier haut de gamme destinés à des agences immobilières qui évoluent sur un segment classique et qui veulent s’ouvrir à d’autres biens et d’autres zones de chalandise, le tout encadré par des technologies de pointe, notamment l’intelligence artificielle, qui fluidifient et rendent plus efficaces les process.


Adhérer au réseau Beverly permet d’accéder à de nombreux avantages qui sont essentiels pour l’agent immobilier contemporain. Il ne s’agit pas seulement d’accroître ses revenus. Face à un marché saturé et des vendeurs difficiles à séduire, une corde supplémentaire à son arc est la bienvenue.


Pour cet article, nous laisserons la parole aux présidentes et présidents de licences.





La motivation haut de gamme prime


Dans un contexte de marché tendu et de concurrence accrue et même parfois déloyale, la mention haut de gamme est la clé de différenciation pour de nombreuses agences voulant sortir du lot.


L’un des présidents d’une licence Beverly de plusieurs arrondissements parisiens explique que son adhésion était avant tout pour « se positionner avec une marque haut de gamme afin de le clarifier dans l’esprit des gens. Cette approche n’est pas la même chose avec un bien haut de gamme, l’attente n’est pas la même, la qualité et les discours ne sont pas les mêmes donc ça [nous] permet de bien scinder les deux discours pour mieux se les approprier ».


Il confirme la légitimité que lui concède la marque Beverly et la pertinence d’afficher une position qui se détache des discours habituels. Beverly apporte de la clarté et de la souplesse.


Une autre licenciée souligne qu’elle souhaite « toucher une autre catégorie de clientèle. J’avais tendance à faire de la moyenne gamme mais comme je suis sur un secteur qui a une potentialité en haut de gamme ce genre de biens je n’arrivais pas à les toucher ».


Un accompagnement et un contact humains au fil de l’intégration au réseau


Le deuxième argument le plus récurrent est l’atout relationnel. L’un des licenciés présent dans une ville huppée des Yvelines insiste sur « l’approche humaine. Je retrouvais les valeurs que je voulais développer dans mon agence, ça c’est le premier point ».


« J’ai apprécié l’accompagnement. Je n’y connais pas grand-chose dans le haut de gamme et ce n’est pas un problème, on est accompagné, c’est le sens de la démarche. L’accompagnement de terrain n’existe pas réellement ailleurs, je ne l’ai jamais vu ailleurs».


Nombreux sont les licenciés à valoriser la présence et la disponibilité de l’équipe : « A chaque fois que j’ai eu besoin ils étaient là ».





Des modalités de rémunérations intéressantes et l’exclusivité des mandats


Le segment haut de gamme implique des rémunérations plus conséquentes que sur un marché traditionnel. Les licenciés touchent à des biens plus prestigieux. Un licencié explique qu’il souhaite « attirer des maisons avec cachet, des spécificités plus luxueuses et des vendeurs VIP » et ce, dans l’optique d’assurer un niveau de commission avantageux.


Le discours exclusif de Beverly porte ses fruits. Un licencié rapporte : « j’ai un résultat concret car le client avait vu d’autres agences y compris dans le haut de gamme et il nous a confié son bien à nous en exclusivité ».


Beverly épaule et fournit les contacts vendeurs adéquats grâce à un jeu statistique géré en intelligence artificielle opérant sur la disponibilité à la vente des demeures.


Elargir sa zone de chalandise


L’argument haut de gamme n’est pas le seul à opérer, une licence Beverly permet également de se positionner sur des communes dans lesquelles les agences étaient plutôt discrètes jusqu’alors. L’acquisition d’une licence Beverly fait figure de développement stratégique dans des villes pourvues en biens haut de gamme et en forte potentialité d’évolution.


« On voulait se développer sur des communes sur lesquelles on n’était pas », explique un président de licence.

Un directeur d’agence, licencié Beverly, rapporte : « J’aime le côté exclusif qui correspond à notre clientèle, c’est quelque chose qui n’est pas fait ailleurs. On est sur un secteur avec des biens haut de gamme mais ce n’est pas forcément ceux qu’on touche le plus facilement. Ils sont réservés à des concurrents directs. Et Beverly c’est pour développer notre prospection et toucher une zone plus large ».


L’atout marketing et numérique


De nombreuses agences ont été tentées par l’aventure Beverly France car elles estimaient avoir besoin d’un rafraîchissement tant en termes de techniques de communication entre vendeurs et acheteurs qu’en termes de présence numérique sur les réseaux sociaux. Beverly fait correspondre le message haut de gamme avec l’image et la présentation de l’agence.


Par exemple, une agence implantée depuis longtemps sur le segment haut de gamme sentait qu’elle avait besoin de renouveau dans sa communication et ses techniques de vente.


Le professionnalisme de l’équipe Beverly


Si Beverly France conquiert de nombreuses agences par son concept innovant, l’équipe derrière son ascension rassure par son expérience de 15 à 20 ans dans le domaine de l’immobilier haut de gamme avec la signature de plus de 200 mandats exclusifs à leur actif sur des biens de plus de 1.000.000 euros.

Les licenciés Beverly France observent tous un réel marché existant du haut de gamme qu’il suffit de conquérir. Ils sont des challengers qui sortent des sentiers battus et partent à la conquête d’un terrain qu’ils maîtrisaient peu ou prou. Beverly leur offre les clés nécessaires pour se distinguer et s’adapter à une clientèle plus aisée.