Rechercher
  • Beverly_France

Patrimoine : l’élégance dans l’insolite

Loin des préjugés de vestiges statiques voire archaïques, miroirs d’un passé immobile, le patrimoine dépoussière ses vieilles pierres et nous fait profiter d’expériences insolites. Bal masqué au château de Chantilly, visites nocturnes au musée du Louvre pour célébrer les derniers jours de l’exposition sur Léonard de Vinci, rendez-vous gastronomiques dans les souterrains de Paris, le patrimoine se manifeste sous diverses facettes qui trouvent toutes un point commun : l’originalité, qu’il s’agisse de la mise en scène ou du type d’expérience. Les visiteurs découvrent un monde hors du commun ou revisitent un lieu bien connu mais sous un angle incroyable.





Ravivé par un nouveau souffle, le patrimoine a su profiter de la modernité pour rafraîchir son charisme. Les technologies et la créativité contemporaine subliment son aura, par exemple lors des émissions de Stéphane Bern et de son loto qui réunissent les Français. Comment l’ancien a-t-il su se réinventer et créer un réel emballement autour d’une époque surannée ?


La rareté, la force du haut de gamme


L’immobilier de luxe puise son essence dans des détails insolites mettant en exergue le dicton « ce qui est rare est cher ». Une vue, un matériau précieux ou une histoire spéciale créent l’engouement autour d’un bien. C’est parce que le bien a du vécu qu’il est désiré. Le style architectural haussmannien, une demeure Art déco ou encore une usine transformée en habitation design et vintage font l’événement. La preuve du passé conforte la valeur actuelle du bien.


D’ailleurs, de nombreux biens atypiques sont réapprivoisés pour correspondre aux attentes contemporaines. Un moulin, une école, un château d’eau se transforment en logements modernes. Posséder l’improbable revient à se distinguer et se singulariser. Ces acheteurs ne font plus partie d’un amas de riches acquéreurs lambda, ils conquièrent un patrimoine singulier.


Les nouvelles technologies réveillent le patrimoine


De plus en plus, les musées et les châteaux, pour ne citer qu’eux, se saisissent des technologies à leur disposition pour dévoiler au grand public leurs œuvres ou leur architecture. Par exemple, la bibliothèque nationale de France a poursuivi un travail titanesque pour numériser tous ses manuscrits dans Gallica.


La technologie 3D permet également de reconstituer le château du domaine royal de Marly qui nous plonge dans une expérience immersive à l’époque du roi soleil où il donnait des fêtes phénoménales. Il y est aussi possible de revivre l’expérience de « L’Eclipse Royale » du soleil du 3 mai 1715 grâce à la réalité virtuelle.


Quand l’événementiel s’en mêle


La culture et le patrimoine prennent un tournant huppé et select à travers des événements qui font vibrer le passé. Les musées sont actifs dans la propagation d’une culture divertissante et rendent des expositions qui pouvaient paraître monotones, plus excitantes. La nuit des châteaux fin octobre permet de partir à la rencontre de couloirs et de donjons dans une ambiance nocturne qui suscite l’étonnement et stimule les sens. Les journées du patrimoine devenues un rendez-vous immanquable des Français mettent à l’honneur des endroits oubliés ou dont on n’aurait pas suspecté la richesse.


L’élégance traverse les siècles et se met en scène de manière d’autant plus spectaculaire au sein des monuments français et des biens d’exception anciens.