Rechercher
  • Beverly_France

Les stations huppées à la montagne séduisent les acquéreurs immobiliers

Le charme de la montagne, la qualité des services proposés et l’environnement revivifiant attirent les investisseurs français comme internationaux. D’après l’enquête Savills, les Alpes sont une référence et concentrent plus de 1 000 stations. La partie française accueille le plus de visiteurs avec 54 millions de touristes dont 27% d’étrangers. Le prix du marché des appartements haut de gamme en montagne dépasse facilement les 10 000 euros au m² soit des fourchettes de prix proches de l’agglomération parisienne.





Les Alpes du Nord au sommet


En tête des pistes, les Alpes du Nord concentrent les stations les plus chères. Val d’Isère pointe avec un prix moyen de 10 391 euros/m². Elle est suivie par Courchevel (9 767 euos/m²) et Méribel (8 700 euros/m²). Pour des biens haut de gamme, il faut compter un minimum de 18 000 euros/m² voire 24 000 euros/m² pour des biens neufs.


Le haut de gamme de montagne s’applique à des surfaces généreuses, une vue panoramique sur les hauts sommets ou un accès privilégié au pied des pistes. Le chalet ou l’appartement est agrémenté de services exceptionnels tels qu’un spa, un jacuzzi ou une terrasse.


Un art de vivre authentique


L’ensoleillement et le domaine skiable des trois vallées renferment des atouts non négligeables pour les amateurs de glisse ou d’investissement. Elles savent également afficher un luxe revendiqué à travers des tables renommées, des hôtels 5 étoiles et des boutiques de standing. Le domaine des Trois Vallées, le domaine de Val d’Isère-Tignes et celui d’Evasion Mont-Blanc pour Megève sont reconnus parmi les mieux équipés et les plus grands dans le monde en matière de remontées mécaniques.


La connotation prestigieuse n’est plus uniquement délivrée pour des biens reconnus pour leur architecture et leur emplacement. La clientèle aisée recherche également des services haut de gamme à la carte : l’organisation d’un repas de dernière minute, une fête pour les enfants, une sortie improvisée avec un guide cultivé…


La séduction des Millennials


Les stations savent aussi s’adapter à la diversité de la clientèle qui rajeunit au fil du temps et de facto à la recherche d’activités plus originales et divertissantes. Les structures misent sur des restaurants branchés, des corners de créateurs, des spas innovants… La diversité de l’immobilier de loisir joue sérieusement sur le choix des acquéreurs. Des activités comme le ski-jorring ou le ski de randonnée au clair de lune connaissent de plus en plus d’amateurs.


Qui investit dans les coins chics à la montagne ?


Pour les stations alpines les plus réputées, les prix oscillent autour des 20 000 euros le m². D’après Cimes Alpes, un tenor de l’immobilier de montagne, « 86% des acheteurs quadra et quinqua sont des actifs travaillant dans le web et la finance ». Ils ne réalisent pas qu’un investissement financier, ils cherchent aussi à allier le plaisir du sport et de la qualité de vie afin d’en profiter entre amis ou en famille lors des périodes de vacances. Le reste de l’année, le bien est loué à des Européens pendant les vacances scolaires, aux Turcs, Russes, Brésiliens et Moyen-Orientaux selon le calendrier de chacun.


Les prix grimpent rapidement selon la notoriété des stations qui cultivent leur caractère préférentiel. L’espace est un double luxe à la montagne donc plus le logement est spacieux, plus le mètre carré est cher.