Immobilier haut de gamme : une année 2021 sous une bonne étoile

On attendait beaucoup de cette année 2021 en matière d'immobilier haut de gamme. Beaucoup retenaient leur respiration craignant un essoufflement d'une demande ne reposant que sur les acheteurs nationaux. Mais, les transactions haut de gamme se sont succédé, animées par la motivation d'investir dans une valeur refuge et d'opter pour un mode de vie personnalisé. Les résidences secondaires ou semi-principales, selon leur nouvelle appellation, ont le vent en poupe. En parallèle, les acheteurs étrangers entament un retour progressif sur le marché hexagonal, ce qui maintient une bonne forme sur ce marché privilégié.

Comment définir les tendances sur le marché de l'immobilier haut de gamme ? Quelles prévisions pronostiquer au vu des données actuelles pour les prochains mois ?

Un appétit insatiable pour l'immobilier haut de gamme

La crise sanitaire a impacté significativement les décisions et les envies des acquéreurs sur le segment du luxe et explique en grande partie le dynamisme persistant. Ces modifications s’inscrivent désormais dans la duré. Les acquéreurs nationaux poursuivent leur ruée vers les biens de standing en faisant le choix d'une qualité de vie en adéquation avec leur quotidien et leurs aspirations et d'un investissement sûr.

Alexander Kraft, PDG de Sotheby's International Realty France – Monaco, expliquait dans une récente interview donnée pour Immobilier le Figaro : "Après une année 2020 déjà record en dépit d’un contexte particulièrement difficile, l’année 2021 s’annonce encore meilleure au niveau de l’activité.

Les spécialistes de l'immobilier haut de gamme n'ont pas vu une telle énergie depuis ces vingt dernières années. Alors qu'auparavant, la génération des 30 à 50 ans préféraient louer par l'intermédiaire de plateformes touristiques saisonnières comme Airbnb, ces derniers découvrent les joies de la résidence secondaire qui offre de belles opportunités question flexibilité. Ils optent souvent pour une vie entre un pied-à-terre dans une métropole et un dans un coin plus vert avec un espace pour télétravailler.

Les acheteurs internationaux sont de retour


Les mesures sanitaires s'allégeant, les acquéreurs étrangers marquent leur retour sur le marché français. Pour autant, durant ces longs mois, ils n'avaient pas perdu les connexions avec leurs convoitises tricolores. Pour l'heure, les acheteurs sont essentiellement européens, ils sont répartis sur tout le territoire. Mais depuis juin, on remarque un retour des acheteurs américains qui ont de nouveau la possibilité de voyager. Ces derniers ont une préférence pour Paris et le sud du pays, surtout la côte d'Azur.





Et l'immobilier haut de gamme à Paris ?

L'année 2021 se calque sur le modèle de l'année précédente. Bien que la capitale n'ait pas été la ville la plus attractive ces derniers mois, elle se défend sur la niche du haut de gamme avec de belles ventes. La grande et petite couronne profitent toujours de leur pouvoir d'attraction grâce à leurs grands espaces et leur verdure, tout en garantissant une proximité avec Paris.

Les prix semblent avoir atteint leur apogée en raison d'un double effet sur le marché : les biens sans défaut se vendent au prix et ceux plus « classiques » voient leur prix stagner ou baisser.


Quelles prévisions ?


La fin d'année et 2022 s'appréhendent de manière optimiste même si certains restent vigilants quant à un possible réajustement des taux d'intérêt en raison de la hausse du taux d'inflation. Tous les territoires sont concernés par le dynamisme général : métropoles, les stations balnéaires, la campagne ou la montagne.

22 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout