Rechercher
  • Beverly_France

Immobilier de luxe : quand le charme parisien opère

L'année 2017 fut un cru historique pour l'immobilier de luxe français et la capitale porte avec fierté cette tendance tricolore florissante. Le marché parisien a vu ses prix augmenter de 10% et le nombre de transactions croître de 25% d'après une étude publiée par le réseau Barnes en ce début d'année. Un retentissant rayonnement mondial la porte au sommet des biens haut de gamme. Comment expliquer cet engouement pour Paris et comment se concrétise-t-il ?





Les secteurs parisiens prisés


Les acheteurs se situent essentiellement sur l'Ouest parisien ainsi que le cœur de la capitale mais de nouveaux espaces émergent tels que Bastille ou les Batignolles. Au sein des quartiers huppés, les biens qui ont le vent en poupe sont les appartements familiaux de 120 à 160 m² composés de trois chambres situés à proximité des espaces verts et des écoles renommées.


Cette effervescence fait d'autant plus briller le design et l'élégance français et notamment la mode des appartements haussmaniens revisités par des architectes d'intérieur de renom comme César Putat ou Géraldine Prieur.


Une actualité favorable à l'immobilier de luxe parisien


Le contexte britannique soucieux autour du brexit mais bénéficiant d'une croissance économique dynamique joue en faveur de l'Hexagone.

« Paris profite des incertitudes liées au Brexit et au projet d’indépendance de la Catalogne, qui a fait chuter les prix de 20 % à Barcelone au second semestre 2017. Dans certains quartiers parisiens, les étrangers représentent un tiers des acheteurs », note Thibault de Saint-Vincent, président de Barnes, lors d'une interview pour le journal Le Monde.


Les Français non-résidents fortunés trouvent un regain d'intérêt pour les biens de la capitale. L'IFI (Impôt sur la Fortune Immobilière) n'a pas perturbé cet emballement. La presse immobilière évoque un "effet Macron" sur le marché du luxe, son élection aurait dopé l'attrait vis-à-vis de la capitale. Ce coup de coeur n'avait jamais vraiment disparu et ne date pas d'hier mais il avait tari suite à l'élection de François Hollande liée à une fiscalité rebutante. Sans compter qu'aujourd'hui les taux de crédit historiquement bas facilitent les transactions.


Paris devient la deuxième ville la plus recherchée au monde


Ces conclusions et le charme parisien inégalé, notamment par son architecture, son patrimoine historique ou ses sorties revitalisantes, boostent sa côte de popularité chez les grandes fortunes. D'après les analyses de Barnes et Warburg, Paris arrive à la deuxième place des villes les plus recherchées de l'immobilier de luxe. Elle n'était que 5ème l'année précédente. Presque sur la première marche du podium, elle arrive juste derrière New-York.


Des transactions conclues en quelques heures


Accompagnant cette vigueur immobilière, les analystes enregistrent des transactions effectuées en un temps record. Des "ventes éclairs" qui peuvent coûter plusieurs millions d'euros se concluent dès la première visite et sans négociation. Ces achats flash se caractérisent par des prix aux alentours du million d'euros voire plus et trouvent leurs acquéreurs en moins d'une semaine voire quelques heures. Par exemple, un duplex de 165 m² dans le 20ème arrondissement de Paris rue Avron a été vendu pour 1,5 million en seulement 24 heures.


Si 2017 a été un grand millésime, 2018 devrait marcher sur ses pas et les prix devraient grimper de 9% selon un baromètre mondial de l'immobilier de luxe. Appuyée par des perspectives économiques favorables et un vif intérêt de la part des investisseurs étrangers, notamment des Etats-Unis, du Moyen-Orient et d'Europe, la ville Lumière prévoit des performances aussi prestigieuses que ce que dévoile son marché résidentiel haut de gamme.