Rechercher
  • Beverly_France

Comment les technologies digitales peuvent valoriser votre agence immobilière?

Dans le cadre de n’importe quel achat, les Français ont recours aux avis disponibles sur internet et, de manière générale, à toutes informations figurant en ligne. L’immobilier ne déroge pas à la règle. Une récente étude Ifop pour Opinion System démontre que plus d’un Français sur quatre ayant entrepris un projet immobilier au cours des cinq dernières années s’est référé aux avis clients avant de choisir son agence. Cette nouvelle donne implique une prise en compte massive de l’interface internet pour les agences immobilières et notamment de la consultation des avis, y compris pour celles évoluant sur le segment des biens haut de gamme.





Les avis des internautes, un pouvoir d’influence décisif


Au fil des années, l’impact des avis clients devient de plus en plus prégnant. En 2016, 19% des Français y prêtaient attention lors de l’élaboration de leur projet immobilier et du choix de l’agence, le chiffre progresse en 2017, 22% puis 24% en 2018 pour finalement atteindre 28% en 2019.

En parallèle, 62% des Français s’orienteraient en priorité vers une agence qui dispose d’avis clients. Ainsi, la moitié d’entre les sondés estiment que l’absence d’avis n’est pas rassurante. Dans la même optique, les Français jugent primordial, pour 92% d’entre eux, que leur satisfaction soit mesurée.


L’ère Millennials


La quête de numérique est, sans surprise, plus répandue chez les moins de 35 ans que chez les plus de 65 ans. La consultation des avis clients se fait de manière assez systématique pour 33% des 25-34 ans, elle est de 31% chez les 35-49 ans, 27% des 50-64 ans ont adopté cette habitude qui tombe à 13% chez les plus de 65 ans. En matière de biens haut de gamme, la stratégie numérique est également payante puisque de plus en plus d’acquéreurs sont des Millennials qui ont toujours baigné dans un univers digital. Ils représentent 32% des achats en valeur sur le marché du luxe actuellement et devraient représenter 50% d’ici 2025 d’après le Boston Consulting Group.


Le digital s’impose comme levier


Pour un Français sur trois, selon Opinion Way, une transaction immobilière pourrait se passer en ligne uniquement, illustrant la pertinence des transactions sécurisées type Blockchain. 65% des Français pensent que les agences devraient maximiser l’utilisation des outils digitaux.

En effet, près de 90% des professionnels utilisent un site internet, mais il n’est plus stratégique de se limiter à cette vision du digital qui est désormais bien plus global. Dans un premier temps, le site doit déjà répondre à toutes les attentes des utilisateurs. Par exemple, il doit se conformer à l’usage sur smartphone et donc proposer une technologie « responsive ». Guidées par leur appétit digital, certaines agences optent pour une application mobile qui sera efficace en matière de recherche de biens et de géolocalisation.

Dans un second temps, les réseaux sociaux ont façonné une nouvelle relation avec les prospects tout en permettant de construire une image régénérée et une réputation apte à s’adapter aux besoins des clients. 31% des internautes seraient abonnés à des comptes d’agences immobilières d’après l’enquête CCM Benchmark.


Afin d’avoir un pied dans cet univers numérique, Beverly France propose diverses prestations à ses partenaires comme la valorisation de leurs réseaux sociaux par une communication experte quotidienne ou encore la possibilité de filmer par drone les demeures de leurs clients vendeurs ; autant d’atouts qui permettent de créer une relation de confiance avec sa clientèle et d’attirer les prospects.